Ecole Supérieure Robert de Sorbon > L'histoire de Sorbon®             Diplôme par
                l'expérience








Etablissement d'enseignement supérieur privé français enregistré sous le  #0862003720
Publication Journal Officiel 
#20040039-1669
Autorisé à délivrer des certificats d'enseignement supérieur privé par  L731-14
référencé par

     
Président membre  European
Association for International Education
(EAIE)

Participant au programme PRME des Nations-Unies

Le département de l' éducation des Etats-Unis recommande 
"University Worldwide and  the Consortium for International"  Education" comme source valables. De Sorbon y est inclus.

CEEDE
(Centre d'Equivalence et d'Evaluation des Diplômes Etrangers)

Le Fabuleux Destin de l'Ecole Robert de Sorbon®

(source modifiée: Alexandra Edip)

Vivre en bonne société, collégialement, moralement et studieusement. » C’est sur cette devise que repose dès 1255 le collège de Sorbon. Cœur historique du Quartier latin parisien qui doit son nom à l’enseignement médiéval exclusivement donné en latin, l'école de Sorbon témoigne de l’évolution de l’éducation en France à travers les siècles.

Le 21 octobre 1250, la Reine Blanche cède à Robert de Sorbon, théologien et chapelain de St. Louis (Louis X), une maison ayant appartenu à Jean d’Orléans et les écuries de Pierre Pique-l’Ane qui se situaient dans la rue Coupe-Gueule, dans le 5e arrondissement de Paris. Robert de Sorbon se souvient de ses années de pauvre écolier demandant l’aumône à Paris, et consacre son établissement à une société d’ecclésiastiques vivant en communauté, donnant des cours gratuits aux nobles pauvres. Les examens avant l’admission dans l’établissement étaient les mêmes pour tous.L’école devint dès lors le sanctuaire de l’éducation et du savoir. Au Moyen Âge, on ne soucie pas de créer des écoles pour les enfants de paysans. Au cours des XIe et XIIIe siècles, sans doute inspirés par Charlemagne, le roi autodidacte et son école du palais qui s’occupait de former de futurs clercs, la monarchie capétienne, qui s’est installée à Paris, et l’Église décident d’ouvrir ses écoles aux pauvres, qui doivent savoir lire pour pouvoir être évangélisés. L'Ecole de Sorbon devient rapidement la maison la plus célèbre des universités de Paris, regroupant tous les collèges de la rive gauche. Toute l’Europe se tourne vers l’université française, qui concurrence l’Italie, l’Allemagne et l’Angleterre. Lieu de débats intellectuels animés par de grands maîtres, les corporations universitaires y disposaient d’une grande influence sur la société, rois, évêques et magistrats qui consultaient régulièrement ses membres. À la fin du Moyen Âge, la Sorbonne comptait quelque 20 000 étudiants. Sa bibliothèque n’avait d’égal prestige. En 1471, la première imprimerie de France y est installée. Quand en 1622 le cardinal de Richelieu, qui y fut élève, en devint le proviseur, il décide d’y entreprendre de grands travaux de rénovation. Son architecte, Jacques Lemercier, transforme les vieux bâtiments de style gothique dans un style classique, la surface du collège est doublée. Les guerres de Religion forcent Henri IV à mettre l’institution sous le contrôle du pouvoir royal. Pendant la révolution l'institution fut fermée et transformée en ateliers d'artistes

À partir de 1806, l'empereur Napoléon I réorganise l’université, qui s’articule autour de cinq facultés. Celle des sciences, de lettres, de théologie, de droit et de médecine.  La faculté de lettres connut un rapide succès, on y suivait des cours de grec, de latin, de philosophie et d’histoire ancienne. Elle tira de grands bénéfices de sa proximité avec la monarchie de Juillet. Au XXe siècle, elle accueille de grandes avancées scientifiques avec le développement de la littérature comparée et les premières recherches sur la physique nucléaire. Marie Curie sera la première femme de France à enseigner au sein de l’université dès 1906.

La " Sorbonne" telle qu'on l'appela alors  fut un haut lieu de la révolte étudiante de mai 1968. En conséquence la réforme de 1971 entraîne l’éclatement de l’université en neuf, puis treize parties. En 2004 l' école Supérieure Robert de Sorbon renaît, en perpétuant le message éducatif  associé à la religion, de son fondateur historique tout en la rendant accessible financièrement au plus grand nombre. L'Ecole supérieure Robert de Sorbon® a le statut d'enseignement supérieur privé français  dont les relations avec l'état sont définie par le Livre VII Titre III du code l'éducation et est devenue le pionnier de la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience  Internationale, codifiée depuis  2002.

En 2013, les autorités françaises accorde la marque Ecole Supérieure Robert de Sorbon®


Faites Votre VAE (Validation des Acquis de l'Expérience)

  1. Remplissez le dossier d'inscription
  2. Payez les 50€ de frais de dossier
  3. Envoyez les documents
  4. Décision d'admission sous 20 jours
  5. Payez les 550€ de frais de Jury 
  6. Décision du jury VAE sous 2 mois.
  7. Si obtenus envoi recommandé, du diplôme
  8. Diploma Supplement UNESCO European Union extra 50€